Les différents types d’implants dentaires

Si vous vous retrouvez avec une dent manquante, il est probable que vous vouliez la remplacer. C’est là que les implants dentaires entrent en jeu. Les implants sont des éléments structuraux placés directement dans l’os sur lequel des couronnes sont fixées. Ils doivent être implantés par des dentistes, des chirurgiens-dentistes ou des prothésistes dentaires.

Voici les 3 types d’implants de base :

1 – Les implants dentaires endo-osseux en forme de vis

Ces implants imitent la forme d’une racine, ils sont souvent faits en titane et servent de racines artificiels. Ce sont ces types d’implants dentaires qui sont le plus communément utilisés.

Pour ce faire, il doit y avoir assez de largeur et de profondeur dans l’os de la mâchoire pour que ce type d’implant puisse être ancré. S’il n’y a pas assez d’os, une greffe osseuse peut être faites. La greffe peut être prise dans la bouche ou dans d’autres zones du corps comme la hanche.

En termes de forme, les formes des racines sont filetés en structures cylindriques qui ressemblent à une vis auto-taraudeuse. L’implant dentaire crée son propre trou dans la mandibule (os de la mâchoire). Lorsque l’implant dentaire est vissé dans la mâchoire, il reste une partie saillante sur laquelle la couronne sera mise.

2 – Les implants dentaires endo-osseux en forme de lame

Si l’os de la mâchoire est trop étroit pour un implant endo-osseux en forme de vis et que la greffe osseuse n’est pas recommandée ou facilement réalisable, les implants en forme de lame peuvent être une alternative. Ces implants peuvent être fixés sur une mandibule étroite, car ils sont très fins (1 à 2 mm d’épaisseur).

Des incisions de l’os sont effectuées, ce qui permet l’implant d’être inséré. Les dentistes ne privilégient pas ce type d’implant, car ils demandent l’utilisation d’une instrumentation non calibrée.

Related Post