Soigner ses dents pendant la grossesse

Une légende raconte que pour chaque enfant, une mère perd une dent. Ce n’est qu’une légende,  mais il n’y a pas de fumée sans feu.

En effet pendant la grossesse, le foetus a besoin de beaucoup de calcium pour fabriquer son squelette et ses dents, d’où une carence possible en calcium qui peut affaiblir momentanément les dents de la mère.

Changements hormonaux pendant la grossesse

Les changements hormonaux peuvent avoir un effet sur les dents et sur les gencives. De plus, la mauvaise santé bucco-dentaire de la mère peut affecter la santé de son bébé en développement.

– Pendant la grossesse, il est fréquent d’avoir des gingivites à cause du niveau élevé des oestrogènes et des progestérones. La gingivite arrive à partir du 2eme mois jusqu’au 8eme mois de grossesse.

– Le granulome pyogénique (petite tumeur vasculaire) est observée chez environ 1 % des femmes enceintes. Cela apparaît souvent dans la région supérieure antérieure de la bouche. Cette petite tumeur vasculaire disparaît habituellement après la grossesse.

– Même avec une bonne hygiène dentaire, la plupart des femmes enceintes ont une inflammation des gencives.

– Des pertes de dents peuvent arriver durant le troisième trimestre.

– Après la naissance du bébé, tout rentre dans l’ordre.

 Les caries peuvent être plus fréquentes durant cette période, car en raison de l’inflammation des gencives, le brossage des dents et l’utilisation de soie dentaire peuvent être douloureux d’où une moins bonne hygiène dentaire qui conduit à la carie.

– Lorsque le foetus grandit, la capacité de l’estomac diminue et pour compenser la mère mange plus souvent des collations. Cela favorise la plaque dentaire et entraine des caries.

Soins dentaires pendant la grossesse

Il est important de pratiquer un examen dentaire quand vous planifiez une grossesse. Le dentiste pourra faire de la prévention.

– Dites toujours à votre dentiste que vous êtes enceinte et dans quel trimestre, car les traitements dentaires sont à éviter pendant le troisième trimestre. Le deuxième trimestre semble être le mieux pour minimiser tout risque.

– Les traitements dentaires qui ne sont pas urgents devront être reportés jusqu’à ce que l’enfant soit né.

Les médicaments utilisés en soins dentaires pendant la grossesse

– Les antibiotiques comme la pénicilline et ses dérivés et l’érythromycine sont tolérés pendant le développement du foetus. Toutefois, les tétracyclines, la tétracyclines, le chloramphenicol et le métronidazole doivent être évités. Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de prendre un antibiotique.

– Anesthésiques La novocaïne et la lidocaïne utilisées en anesthésie locale ne porteront pas atteinte au foetus. Ces anesthésies locales traversent la barrière placentaire, mais les petites quantités utilisées n’auront pas d’incidences. Pour plus de prudence demandez l’avis de votre médecin.

– Les médicaments antidouleur : les produits contenant du paracétamol sont tolérés, mais ceux comme l’aspirine et analgésiques narcotiques sont à éviter à tout prix.

Les radiographies pendant la grossesse ?
La probabilité d’anomalies congénitales et de tumeurs malignes pendant l’enfance sont pratiquement inexistantes avec des radiographies dentaires. Le blindage double avec le protecteur de la thyroïde permetra de réduire encore plus l’exposition. Toutefois, il est préférable d’éviter tous les risques potentiels pendant la grossesse (en particulier pendant le premier trimestre).

Même si les risques sont mesurables, la recommandation est d’éviter les soins dentaires pendant la grossesse.

RelatedPost