Sensibilité dentaire

Qui n’a jamais connu la douloureuse épreuve de la sensibilité dentaire ? Cette sensation s’accompagne souvent d’une inflammation de la pulpe dentaire ou annonce l’arrivée d’une carie.

Afin de vous prémunir de ces maux, comparables aux rage de dents, quelques gestes quotidiens peuvent être utiles en guise de prévention.

Usure de l’email

L’hypersensibilité dentaire est un signal d’alarme qui survient parfois tardivement. En effet, nos dents sont constituées de milliers de canaux, partant de la dentine jusqu’à la pulpe. Au contact du chaud ou du froid, ces terminaisons nerveuses entraînent une réaction de sensibilité au niveau des dents.

Au fil du temps, la couche protectrice de la dent , l’email, est soumise à d’importante usure. C’est un processus naturel, qui peut toutefois être prévenu par de bonnes mesures d’hygiène bucco dentaire.

Autre facteur prédominant de la sensibilité dentaire, est le bruxisme. Bon nombre de gens n’en sont pas conscient de la présence de ces grincements des dents car ce réflexe survient généralement pendant le sommeil.

Plusieurs traitements peuvent être envisagés, comme le port d’une gouttière dentaire, sous la surveillance de votre chirurgien dentiste.

Prévenir la sensibilité dentaire: quelques astuces

  • Contrairement aux idées reçues, le brossage des dents doit être fait avec douceur et non de manière intensive
  • Utilisez des bains de bouche pour limiter la survenue de germes et de bactéries
  • Faites usage d’un dentifrice “dents sensibles”.
  • Idéalement, l’utilisation d’un jet dentaire, voire d’un fil dentaire en complément du brossage s’avère efficace pour réduire la sensibilité dentaire.